Marococo : un presque capot du bled

capture-decran-2018-03-05-a-14-24-55

Toutes mes expériences marocaines furent des demi-déceptions. Je ne parle pas de l’accueil et de la bonté des Marocains, ni de la beauté renversante de leurs femmes, moins encore des paysages et des souvenirs impérissables forgés là-bas, mais de la pêche, bien sûr. Excepté le lac de Ouarzazate à l’occasion…

Continuer la lecture